Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

T'aurais pas vu mon cric, hé ?

Mais non rassurez-vous je ne vous fais pas le coup de la panne !

Bien que cette fois on parte en voyage vers le Lac du Der qui se trouve à une trentaine de kilomètres de chez moi. En fait il est logique d’y trouver cette espèce qui fréquente uniquement les endroits humides (prairies hygrophiles, végétation des rives et des marais).

Comme beaucoup d’autres espèces inféodées à l’eau Stethophyma grossum a beaucoup régressé en suivant le rythme de la diminution de ses milieux naturels. Sa coloration, qui varie d'un individu à l'autre, peut reprendre la détermination plus complexe.

Il demeure néanmoins présent sur les rives herbeuses du lac où on l'entend chanter bien avant de le voir quand on le voit ! Il faut dire que le criquet ensanglanté, comme tous ses congénères, sait qu'un criquet heureux est un criquet caché... Surtout s’il ne tient pas à finir dans la panse d’un prédateur !

Femelle de Criquet ensanglanté 8 oct 2013 lac du Der

Tag(s) : #4m² de nature

Partager cet article

Repost 0