Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Et si pendant 3 ans (voire plus maintenant) je vivais avec des papillons, des chenilles, et des œufs, des vivariums, des serres dans mon bureau ? Cette question je ne me la suis jamais vraiment posée… Je ne suis même pas loin de penser que cette perspective m’aurait même un quelque peu effrayé.
Comme j’avais répondu en 2007 à Montier-en-Der à la question “Et ensuite que feras-tu ?”  - “Je ne prévois rien, je ne sais pas, j’ai de la chance : souvent il suffit que je me laisse glisser pour que le sujet s’impose de lui-même.”
Il faut bien reconnaître que ce projet s’est imposé à moi avec force. Je ne sais pas quand exactement je me suis dit que j’allais m’attacher à faire découvrir les papillons comme jamais on ne les avait vus auparavant - leurs amours, leur cycle de vie, leurs merveilleuses et multiples métamorphoses - ce que je sais en revanche, c’est que de découvertes en découvertes je partage avec le spectateur l’étonnante vision de cet insecte, exceptionnel entre tous.



Mais recevoir des oeufs, des chenilles et des chrysalides n'est pas tout, il faut choyer ces petites bêtes et ce comme de véritables trésors pour avoir la chance des les voir devenir imagos ! J'ai dû reconstituer dans mon bureau suivant les espèces, tantôt une ambiance tropicale 75% d'humidité et 26°, tantôt un climat plus continental 60 % d'humidité et 18°, voire expatrier certains de mes protégés au fond de mon jardin pour qu'ils subissent les frimas de l'hiver sans lesquels leur horloge biologique resterait bloquée sur été et donc point d'émergence possible ! Bref il m' fallu recréer les conditions de vie des espèces recueillies et suivre le rythme biologique. Des éclosions, des maladies, des émergences à toute heure du jour et de la nuit, une prospection permanente à la recherche la plante hôte en prenant soin de na pas la prélever à des endroits susceptibles d'être traités et par la même occasion d'empoisonner les chenilles... Une vraie responsabilité.



Fort heureusement pour réaliser ce travail j’ai eu la chance d’être entouré et aidé par de nombreux entomologistes amateurs. Mais je remercie tout particulièrement Jean-Pierre Vesco botaniste et titulaire d’un DEA en entomologie, seul éleveur professionnel de France, son aide précieuse et ses nombreux conseils m’ont permis de réaliser les images que je désirais montrer. Nos deux passions nous auront permis de réguliers et passionnants échanges et surtout de mener à bien un projet aussi captivant que complexe


 

 

Tag(s) : #Les papillons

Partager cet article

Repost 0