Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mon expérience de graphiste et le fait de travailler depuis quelques années en PDF m'est d'un grand secours mais il me faut malgré tout insister particulièrement sur ce point essentiel qu'est la conversion.
Passer du mode rvb au mode cmjn est toujours la relativement complexe. Le principal problème rencontré est le changement important du rendu colorimétrique qui entraîne une perte de qualité, dans le jargon on dit que "cela enterre les couleurs".  Lorsqu'on travaille sur un livre de photographies ce passage d'un mode à l'autre est une des clés de la réussite de l'ouvrage.

Les premiers tests
Dans un premier temps j'ai fait plusieurs essais de conversion dans photoshop puis j'importe le fichier photo dans ma page sous illustrator. Je place les textes puis j'enregistre en PDF. Je dépose ensuite le tout sur un serveur ftp pour que Pascal Bourguignon puisse me dire ce qu'il en pense. Toute la journée du vendredi fût nécessaire, beaucoup de coups de téléphone, d'envois de fichiers sur serveur (merci Olivier P) et de tests couleurs notamment sur les verts et les violets furent effectués.


A droite le fogra27, beaucoup moins bouché et des noirs plus denses.

Le magazine Phot'art est remarquablement imprimé, je le sais pour avoir récemment eu l'honneur de leur portfolio central. Je décide donc de téléphoner à Karl Hecquefeuille qui le maquette, il me confirme ma dernière impression. Il utilise la norme que j'ai retenue et applique aux images une traitement similaire. J'appelle Aurélien Racine (mon correspondant sur ce projet à l'imprimerie Jean Lamour) il me dit c'est ce profil qu'ils emploient... Pascal me dit "super là, ça déchire !" et l'imprimeur me conforte dans mes choix. Ce sera donc finalement la norme ISO Coated FOGRA27 qui sera préférée à des normes plus récentes en raison de l'excellence des résultats obtenus.

Pour nous assurer d'un résultat conforme à nos attentes Pascal décidera de réaliser les Cromalins® directement depuis mes fichiers PDF. Le tirage fine art de l'édition limited suivra le même proccess afin qu'il y ait une unité parfaite avec le livre.

Création du script
Il s'agit maintenant d'automatiser les conversions, car plus de 200 visuels à passer en cmjn est une entreprise qui risque d'être fastidieuse et longue. "Allo Pascal comment on fait un script dans "toshop" déjà ?"
Passage en de 8 bits à 16 bits, conversion en ISO Coated FOGRA27, retour en 8 bits, saturation, courbe, etc.


Ou comment ressortir les orangés et les rouges...

Le script ne fera pas tout bien sûr, il faudra affiner manuellement les courbes et la densité de chaque image, s'assurer que les couleurs ne virent pas trop, remettre parfois un poil de saturation. Le tout en prenant soin de faire cela avec retenue, nous sommes sur un fil, il s'agit de haute couture et non de produire des images à la Chaîne. Tout est affaire de finesse et douceur lorsque chaque détail compte. Le gain de temps dû au script sera au final considérable et la cohérence colorimétrique du livre renforcée...
Tag(s) : #Les coulisses du livre

Partager cet article

Repost 0