Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Par Bruno Didier


"Transformer son studio photo en enceinte d’élevage, littéralement vivre au milieu des insectes, telle a été l’idée à l’origine du projet de Stéphane Hette. Trois années d’intimité, d’observation, de respect ont été nécessaires. Des oeufs, des chenilles, des émergences, des envols… et des fleurs. Avec, à la base, une idée pour le moins surprenante dans le monde de la macrophotographie d’insectes : réaliser ses clichés sur fond blanc ; et à l’arrivée, un univers unique, une identité visuelle poétique, des récompenses et des succès multiples. Peut-être les photographes y verront avant tout la technique et la maîtrise, traduiront en angles, profondeur de champ, flashes, astuces… Peut être les amateurs de papillons, entomologistes ou non, découvriront comme rarement les objets de leur passion, que le photographe a su rendre visibles au point d’en pouvoir compter les écailles. Peut-être les botanistes, peut-être les fleuristes… Techniciens des appareils, des animaux, des plantes, ce que donne à voir Stéphane Hette, ce sont avant tout des instants de pureté et d’éternité qui suscitent l’admiration et l’étonnement. Tous oublieront leur partie pour simplement revenir à soi, et tout un chacun oubliera ce qu’il sait pour ne plus voir que la simple beauté. Le talent de l’artiste est tel qu’il nous fait croire à l’unicité de l’instant : qu’importe s’il confesse la répétition inlassable, les essais et les échecs innombrables. Il reste un poème visuel, bref et éternel, semblable à ces haïkus qui révèlent un horizon entier en quelques syllabes. Aujourd’hui, Les ailes du désir voyagent à travers le monde, d’exposition en exposition. 180 photographies présentant 120 espèces sont rassemblées dans ce qui restera un des plus beaux livres d’art et d’insectes"

Textes extrait des pages 16 & 17 de la revue INSECTES  n ° 1 5 5 - 2 0 0 9 (4).
Tag(s) : #La revue de presse

Partager cet article

Repost 0