Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Archon-apollinus-bellargus-koubai.jpg

Archon apollinus bellargus.

 

Oui pourquoi ! ? Il y en existe déjà tant dont certains excellents !
Sans doute parce que j'avais l'outrecuidance de croire que mon travail photographique apporterait sur le sujet un regard et un éclairage nouveaux. Mais cela n'est pas à moi de décider de la pertinence de mon regard.
Ce dont je suis persuadé en revanche, c'est que le sujet méritait bien qu'on s'y intéresse à nouveau car plus j'avançais dans le projet plus je découvrais ou confirmais ce que j'avais lu. Ainsi des les premières pages de "Pris au vol" de Stephen Dalton, je voyais confirmées mes observations sur le vol des sphinx entre autre. En effet avant chaque décollage je m'étais rendu compte que les ailes se mettaient à vibrer, phénomène observé également sur le terrain comme dans mon bureau sur d'autres espèces d'insectes et de papillons. En fait il s'agit chez l'insecte d'amener le groupe moteur (les muscles) à leur température idéale de fonctionnement : la vibration serait donc un échauffement avant l'utilisation des groupes musculaires nécessaires au vol. Ce qui pour être anecdotique pour certains est passionnant pour moi ! Cette simple observation me permettra de parvenir à photographier de manière manuelle bon nombre d'insectes en vol.
Mon livre n'est pas un manuel d'entomologie, même s'il présente un intérêt évident pour les passionnés "du petit monde". Je crois que la lecture d'autres ouvrages tels que le superbe "Papillons" de Paul Starosta et Jean-Pierre Vesco, l'étonnant "En vol" de Ghislain Simard, l'excellent "Papillons" de Thomas Marent, le très complet "Papillons du monde" de Gilles Martin, etc., des guides d'identification entomologiques tels que ceux proposés par les éditions Delachaux et Niestlé vous apprendrons bien plus de choses que mon livre mais chacune de mes images confirme leurs propos.... Bref aucun livre ne pouvant à lui seul couvrir l'étendu d'un tel sujet c'est en butinant de-ci de-là que vous étendrez le champ de vos connaissances en ce domaine. De la même manière je pense que croiser ouvrages scientifiques et ouvrages photographiques permet de mieux rentrer dans le sujet et de dépasser le stade de l'austérité, parfois un peu hermétique, du livre d'entomologie magistrale.

Je crois également qu'une vision poétique et une libre réinterprétation de la nature peut conduire un autre public vers elle. J'espère que mon livre sera un des outils de cette ouverture, ainsi la nature ne sera plus accessible aux seuls naturalistes mais à tout à chacun, l'essentiel étant, je le crois, de partager et transmettre ce que l'on est et ce que l'on aime

Tag(s) : #Le livre, #Les papillons

Partager cet article

Repost 0